Afin d'asseoir durablement la création de cette nouvelle abbaye, Hubert recueillit l'assentiment de Foulque Nerra, comte d'Anjou et de son fils Geoffroy Martel de qui dépendaient ces terres. Il réclama également la confirmation de cette création au Roi Robert II dit le Pieux qui concéda son diplôme de fondation à la fin de l'année 1030. De plus le Roi Robert prescrivit que celui qui, par malheur, viendrait à forcer ou violer le cloître du monastère ou du cimetière, ou encore à voler quoi que ce soit des terres de l'église, devrait s'acquitter d'une amende de 100 livres au profit du trésor des moines. Il déclara aussi que celui qui n'avait pas cette somme devrait se livrer aux moines avec tout ce qu'il possédait.
Robert II > fils d'Hugues Capet, né à Orléans vers 972, mort au chateau de Melun le 20 juillet 1031
La création de l'Abbaye en 1030 Au début du 11e siècle, un seigneur local nommé Hubert, seigneur de Noyant, souhaita créer une abbaye selon les règles de Saint Benoit pour le salut de son âme et de celles de ses parents. Sa piété religieuse était l’unique raison de fonder ce monastère selon d’anciens documents. Afin de réaliser son projet, il acquit de Malran, seigneur de Nouâtre, une petite église située à Noyers consacrée à la Sainte Trinité et à la mémoire de Sainte Marie, Mère de Dieu. Elle était située sur la parcelle aujourd'hui cadastrée 355b.
La Vienne ↑ vers Marcilly
Chezelles aujourd'hui au bord de la Bourouse
Cadastre actuel
Pour rendre le monastère indépendant, Hubert dota celui-ci, outre de l'église et des terres environnantes, de terres, prés et vignes, qu'il possédait à Chargé à côté de Razines et à Doucé à côté de Rilly. Selon les coutumes de l'époque ces terres furent données avec serfs et servantes. Le fils d'Hubert, Thomas, qui était clerc, donna également des terres situées à Chezelles au bord de la Bourouse, petite rivière qui se jette dans la Vienne en amont de L'Ile Bouchard.
< Foulque Nerra (970-1040) décédé lors de son dernier pélerinage à Jérusalem. Il fut enterré à l'abbaye de Beaulieu près de Loches. Son crane fut retrouvé en 1870
Selon l’abbé Chevalier, si la charte de fondation ne dit pas d’où furent tirer les religieux pour cette fondation, tout pense à croire que ce fut de Marmoutier et que le premier abbé fut Ebrard, également Abbé de Marmoutier qui par ses rares mérites était capable de conduire plusieurs abbayes ensemble. De plus à la mort d’Ebrard, Marmoutier et Noyers (mais également Saint-Julien dont Ebrard était également abbé) furent privés d’abbé. Ces religieux entreprirent donc la construction du Monastère ce qui fut facilité par le don de Geoffroy Martel et de sa femme Agnès, de terres avec la moitié de la Vienne côté sud ce qui permit aux moines de traverser la rivière sans payer de droits. C'est donc avec les pierres extraites de la carrière ouverte sur le coteau opposé que s'édifièrent les bâtiments. L'Abbatiale fut terminée en 1032 et consacrée par Arnoul, archevêque de Tours.
Accueil La commune Son histoire Ses rues Son église La mine d'or La pierre fitte Recensement de 1794 essai L'abbaye La création en 1030 A travers les siècles L'abbatiale Les abbés Plan de 1658 Monasticon gallicanum Cartes postales Photos anciennes Les moissons Qui se reconnait ? Course cycliste Photos récentes Soirées de Juillet Noyers sous la neige ContactSite de NOYERS (NOUÂTRE)
1000 ans d'histoire
Armoiries de l'abbaye
recherche
derniers ajoutsrecherche
1000 ans d'histoire
Avril 2014 - publication du livre: NOYERS, de l'an mille à nos jours Accueil L'abbaye Son histoire La création en 1030 le XIeme siècle du XII au XVeme siècle du XVI et XVIIeme siècle du XVIIIeme à nos jours Histoire selon dom Housseau L'abbatiale Plan de 1658 Monasticon gallicanum Les abbés Description en 1791 Le cartulaire de Noyers L'anneau de la Vierge actes officiels au moment de la Révolution état des biens nationaux du 1er octobre 1790 Les objets ayant appartenu à l'abbaye La commune Son histoire Au temps des romains du 16 eme au 18eme siècle 19 et 20 eme siècle les maires de Noyers Ses rues Son église La mine d'or La pierre fitte Recensement de 1794 Monuments historiques Circuit découverte du village Noyers et Richard Coeur de Lion Cartes postales Photos anciennes classe de Nouâtre vers 1933 classe de Nouâtre vers 1940 classes de Nouâtre 1955-1956 mariage en 1909 mariage en 1919 mariage en 1925 communion solennelle 1961 Les moissons Course cycliste diverses photos en noir et blanc diverses photos en couleur Photos récentes Noyers sous la neige 2012 Noyers sous la neige 2009 Crue de la Vienne Noyers vu du ciel fêtes de Noyers 2007 2008 2009 2010 2011 2013 2014 Fouilles 1962 Contact Nouveau menuSite de NOYERS (NOUÂTRE)
Liens Site de Nouâtre Litterature et Territoires Conseil général - Tourisme Sainte Maure Archives I et L
Bibliographiedernière mise à jour 3 août 2014 ( voir bouton entête pour contenu)